Portrait de Christine de Lorraine par Sustermans

Aidez-nous à confirmer l’identité du modèle et de son auteur !

Portrait de Christine de Lorraine ?

Giusto Sustermans (1597-1681), Portrait de Christine de Lorraine ? Huile sur toile, 210 x 127 cm © Centre des monuments nationaux.

 

Documentation :

Emplacement initial du portrait au château, 1952

Emplacement initial du portrait au château, 1952 © Centre des monuments nationaux.

Œuvres en rapport :

De nombreux experts ont tout d’abord reconnu un portrait de Catherine de Médicis dans cette œuvre peinte, au regard de ses nombreux portraits en veuve.

Mais à Florence, au Palais Pitti, se trouve conservée une œuvre très similaire, attribuée à Giusto Sustermans (1597-1681) et désignant le Portrait de Christine de Lorraine (1565-1637), épouse de Ferdinand Ier de Médicis, fille aînée de Charles III, duc de Lorraine, et de Claude de France. Si l’iconographie de Catherine de Médicis semble davantage connue en France, un tableau historique conservé à Ashmolean Museum représente bien une Christine de Lorraine en veuve, témoin de l’allégeance des sénateurs de Florence à Ferdinand II de Médicis.

 

Portrait de Catherine de Médicis

Clouet François (vers 1515-1572), Catherine de Médicis (Paris, Bibliothèque nationale de France (BnF) © BnF

 

Portrait de Catherine de Médicis

Anonyme français, Catherine de Médicis, reine de France (Paris, musée du Louvre)

 

Portrait de Catherine de Médicis

Atelier de François Clouet, Catherine de Médicis, reine de France, vers 1665 (Paris, musée Carnavalet)

 

Portrait de Christine de Lorraine

 

Giusto Sustermans (1597-1681), Portrait de Christine de Lorraine (Florence, Palais Pitti) © Christine Labeille

 

Portrait de Christine de Lorraine

Anonyme, Portrait de Christine de Lorraine (Florence, musée des Offices)

 

Zoom ), Les sénateurs de Florence jurant allégeance à Ferdinand II de Medicis,

 

Les sénateurs de Florence jurant allégeance à Ferdinand II de Medicis

Justus ou Giusto Sustermans (1597–1681), Les sénateurs de Florence jurant allégeance à Ferdinand II de Medicis, 1621–1626. Huile sur toile, 61 x 82 cm. (Royaume-Uni, The Ashmolean Museum of Art and Archaeology © Ashmolean Museum, University of Oxford

Il s'agit de l'une des trois peintures préparatoires connues pour une grande porte ouverte commandée à Sustermans pour célébrer l'avènement du jeune Ferdinando comme Grand-Duc en 1621. Le nu allongé représente le fleuve Arno. Le Grand-Duc est assis entre sa mère, Maria Maddalena d’Autriche à sa droite, et sa grand-mère, Christine de Lorraine, à sa gauche.

 

Œuvre à la loupe : 

 

 

MenuFermer le menu