Paysage italien de César van Loo

Un paysage italien par Jules-César-Denis van Loo

Jules César Denis Van Loo (1743-1821), Paysage italien. Huile sur toile, 99,4 x 137 cm. Château d’Aulteribe. © Centre des monuments nationaux

Documentation

De David à Delacroix, La peinture française de 1774 à 1830, Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 1974-1975, p. 640-641.

Œuvres en rapport

Jules-César-Denis van Loo (1743-1821) est le fils du célèbre peintre Carle van Loo (1705-1765), membre le plus connu de la dynastie des van Loo. Il est admis par faveur, en 1767, au concours du Grand Prix de Rome et logé à l'Académie de France. Il fut reçu à l'Académie royale de peinture et de sculpture en 1784 et exposa aux Salons entre 1784 et 1817. Il se fait une spécialité du paysage d’hiver enneigé mais exécute aussi quelques paysages de la campagne romaine.

Le musée des Augustins à Toulouse possède cinq vues de ce type ayant appartenu au cardinal François-Joachim de Pierres de Bernis, dernier archevêque d’Albi qui fût ambassadeur de France auprès du Saint Siège de 1774 à 1794. Les œuvres proviennent de son château de St Marcel d’Ardèche et sont saisies en 1792 après avoir été officiellement inscrit sur la liste des émigrés pour avoir accueilli à Rome les deux filles de Louis XV Adélaïde et Victoire. Joachim de Pierres de Bernis appartient à une autre branche que celle du marquis de Pierre, mais ne sont pas sans avoir des liens de parenté.

Le style de César van Loo connaît donc un certain succès chez les amateurs du XVIIIe siècle. Les paysages sont inspirés par la manière hollandaise, avec un réalisme très descriptif. Mais l’attention portée à l’atmosphère un peu floue rendue par une touche plus vaporeuse dans les fonds, sont autant de moyens qui contrastent avec la netteté des structures et la minutie des détails, en particulier dans la représentation des feuillages des arbres et des architectures. César van Loo, au travers de ses recherches de jeux lumineux au couchant du soleil, répond à un goût pour les représentations plus poétiques du paysage, qui se développe au XIXe siècle.

 

Jules César Denis Van Loo (1743-1821), Les restes d'un aqueduc. Huile sur toile, 99,4 x 137 cm. Vente Sotheby's, Royaume-Uni, 23.09.2020. © Artprice

 

Jules César Denis Van Loo (1743-1821), An Italianate Landscape with Figures. Huile sur toile. Vente Sotheby's, Londres, Royaume-Uni. 09.07.1998. © Artprice

 

 

 

Jules César Denis Van Loo (1743-1821), Paysage de Tivoli, 1781. Huile sur toile, 82 x 70 cm. Paris, Antiquités Franck Baptiste. © Antiquités Franck Baptiste

Œuvre à la loupe

 

 

MenuFermer le menu