Histoire du monument

La mention la plus ancienne du site d’Aulteribe remonte au XIIIe siècle. Les Cholet en furent les premiers seigneurs. Dans la seconde moitié du XVe siècle le château fut transmis par mariage aux seigneurs de La Fayette. 

Charles Motier de La Fayette fit fortifier la place d’Aulteribe en la dotant d’archères et de canonnières ainsi qu’en atteste le « prixfait » des travaux réalisé en 1467. Le château échut dans la suite aux Monboissier, avant d’être acquis en 1775 par la famille de Pierre.

Au XIXe siècle, Joseph de Pierre et son épouse Henriette Onslow, entreprirent de restaurer et d’aménager l’ancienne demeure.

En 1954 le château d’Aulteribe et ses dépendances, parc et forêt, ainsi que ses collections, furent légués à l’État par le Marquis Henry de Pierre, avec le souhait affirmé que l’ensemble soit protégé et serve à l’instruction artistique du public. Ce vœu, scrupuleusement respecté, permet au visiteur de découvrir ce lieu surprenant, situé au cœur du parc naturel régional du Livradois-Forez.

Depuis 1999, le château d’Aulteribe accueille une formation professionnelle en ébénisterie d’art.

 
Une formation d’ébénisterie unique en France

Le premier brevet technique supérieur des métiers d’art ébénisterie « restauration et création » (BTMS ébénisterie)a été créé en 1999, à l’initiative du Centre des monuments nationaux, en partenariat avec la Région Auvergne, l’Institut de formation professionnelle(IFM), et la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Haute-Loire ainsi qu’avec l’Union nationale de l’artisanat et des métiers de l’ameublement (Unama). La pratique de l’ébénisterie marqueterie, la restauration en atelier, encadrée par un maître ébéniste et les cours d’histoire de l’art se passent au château où l’histoire des styles et des techniques du mobilier est facilitée par la découverte de ses exceptionnelles collections. Au cours de la deuxième année, les élèves restaurent un meuble de leur choix en vue de sa présentation au public et réalisent un dossier complet sur l’œuvre étudiée et restaurée.