Louis Alexandre de Bourbon, comte de Toulouse par l’atelier de Hyacinthe Rigaud

Découvrez la qualité de la collection du château d'Aulteribe au travers de quelques œuvres très bien documentées

Cartel :

Atelier de Hyacinthe Rigaud (1659-1743), Louis Alexandre de Bourbon, comte de Toulouse par l’atelier de Hyacinthe Rigaud, vers 1710. Huile sur toile, 113 x 97 cm. © Centre des monuments nationaux/ photo Ph. Berthé

Œuvres en rapport

La localisation actuelle du tableau original est inconnue. 

L’analyse complète de cette version ainsi que des autres versions est disponible en ligne, sur le site alimenté par Ariane James Sarazin, directrice-adjointe du musée de l’Armée et auteur du catalogue raisonné de l’artiste. 

http://www.hyacinthe-rigaud.com/catalogue-raisonne-hyacinthe-rigaud/portraits/1246-bourbon-louis-alexandre-de-2 

 

Atelier de Hyacinthe Rigaud (1659-1743), Louis-Alexandre de Bourbon, comte de Toulouse (1678-1737). Huile sur toile, 127 x 85 cm. (Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon) (C) RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

De nombreuses autres versions apparaissent régulièrement sur le marché de l’art. Tout récemment encore un tableau représentant le Comte de Toulouse, prudemment non attribué à l’atelier de Rigaud (alors qu’il était attribué à Rigaud lors de sa précédente vente en 1996), a été mis en vente le 20 septembre 2020 chez Sotheby’s.

 

Ecole française du XVIIIe siècle, Louis-Alexandre de Bourbon, comte de Toulouse (1678-1737). Huille sur toile, 109,5 x 100,4 cm (Vente Sotheby’s septembre 2020)

Description matérielle de la version d’Aulteribe : Inscription manuscrite à l'encre au dos de la toile identifiant modèle et auteur : "Louis Alexandre de Bourbon Comte de Toulouse [Prince du ?] sang, Duc de Damville / de Penthièvre de Chatauvillain [sic] et de Rambouillet, Marquis d'Albert. Le Gouverneur / et lieutenant general pour le Roy en sa Pro[vince] de Bretagne. Pair, Amiral / grand veneur de France. né le 6 juin 1678, peint par Rigault en 1710".

Œuvre à la loupe : détails du tableau

 

Détails de la version conservée au château d’Aulteribe © Centre des monuments nationaux/ photo Ph. Berthé

Détails montrant comment la main a été retravaillée au sein de l’atelier ainsi que la précision dans la carnation © Centre des monuments nationaux/ photo Ph. Berthé

MenuFermer le menu